Warning: mysqli_query(): MySQL server has gone away in /home/clients/9e2cf1b62f62f5b1d42be09a52d05442/web/wp-includes/wp-db.php on line 2056

Warning: mysqli_query(): Error reading result set's header in /home/clients/9e2cf1b62f62f5b1d42be09a52d05442/web/wp-includes/wp-db.php on line 2056
Serrurerie : les nouveaux dispositifs sont-ils inviolables ? - Nos Artisans ont du Talent Serrurerie : les nouveaux dispositifs sont-ils inviolables ? - Nos Artisans ont du Talent

Serrurerie : les nouveaux dispositifs sont-ils inviolables ?

Accueil > Actualités travaux & rénovation > Serrurerie : les nouveaux dispositifs sont-ils inviolables ?

Serrurerie

En France, les cambriolages et tentatives d’effraction sont malheureusement légion. Si tout le territoire français est concerné, il a été constaté que c’était les grandes villes qui en souffraient le plus. Les régions les plus touchées sont entre autres l’Île-de-France, la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), les Hauts-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec des taux qui tournent aux alentours de 10 effractions pour 1 000 logements.

Tout cela a effectivement engendré un grand sentiment d’insécurité ayant poussé particuliers et professionnels à investir dans des dispositifs de sécurité. Parmi ces derniers, figurent ceux qui permettent la sécurisation du point le plus vulnérable de tout bâtiment et la principale cible des cambrioleurs : la porte d’entrée. Cependant, ces dispositifs ne se valent pas tous. Certains sont moins sécurisants, tandis que d’autres sont si difficiles à compromettre qu’il est parfois préférable pour les cambrioleurs d’aller voir ailleurs. Abordons en détail au cours de cet article les solutions les plus fiables du marché que l’on doit absolument privilégier pour rendre inviolable sa porte d’entrée.

Serrure multipoints : un moyen sûr de retarder les effractions

Plus sécurisantes et dissuasives que leur homologue monopoint, les serrures multipoints ont été spécialement créées pour résister aux effractions. Leur mise en place est d’autant plus importante que les malfaiteurs pénètrent majoritairement dans les logements par la porte d’entrée. Aussi appelée serrure de sûreté, une serrure multipoints est la promesse d’une protection renforcée grâce à ses points de verrouillage.

Si la plupart d’entre elles sont équipées de 3 à 5 points d’ancrage, certaines en comportent 7, voire 9. C’est donc une évidence : plus ces points sont nombreux, mieux c’est ! Une simple tour de clé suffit à les engager dans les gâches. Pour compromettre ce dispositif, les cambrioleurs vont devoir briser chaque point d’ancrage, ce qui risque bien entendu de les décourager et les dissuader d’aller au bout de leur méfait. Il faut souligner que ce genre de serrure n’empêche pas une effraction, mais la retarde.

Une serrure de sûreté peut être en applique ou encastrée (ou à mortaiser). Dans le premier cas, la pose du dispositif n’entraîne pas la modification de la porte d’entrée. La tringlerie est alors apparente et cela peut toutefois poser problème d’un point de vue esthétique. Dans le second, la serrure se dissimule dans l’épaisseur de la porte d’entrée, rendant la tâche encore plus difficile aux malfaiteurs. Dans tous les cas, une serrure multipoints digne de ce nom est homologuée A2P. Cette certification prévoit au total 3 niveaux de résistance à l’effraction :

  • A2P niveau 1 : résistance comprise entre 5 et 10 minutes,
  • A2P niveau 2 : résistance comprise entre 10 et 15 minutes,
  • A2P niveau 3 : résistance allant au-delà de 15 minutes.

Le troisième niveau est alors préconisé pour rendre inviolable la porte d’entrée d’une maison. Pour aller plus loin en matière de sécurité, on peut opter pour un dispositif dont le cylindre contient plus de 6 goupilles et est équipé de protections contre le perçage, le crochetage et la casse.

Notons cependant que la pose d’une serrure multipoints est une affaire de professionnels, d’autant plus lorsque le modèle est à mortaiser. C’est pourquoi il vaut mieux laisser un artisan serrurier s’en charger. Choix du dispositif adapté, intervention rapide et pose qui s’effectue dans les règles de l’art : ces points résument effectivement l’utilité d’un serrurier chevronné et ayant une certaine ancienneté dans son domaine.

serrure multipoints

Blindez votre porte d’entrée pour la rendre inviolable

Bien qu’étant particulièrement dissuasive, une simple serrure multipoints ne garantit pas la solidité d’une porte d’entrée. C’est pourquoi elle doit agir en synergie avec un système de blindage. L’idée est de placer le ventail dans un fourreau métallique particulièrement dense et de blinder par la même occasion l’encadrement pour qu’il puisse supporter le nouveau poids de la porte. En l’occurrence, on utilise une tôle de blindage en acier.

Il s’agit en plus de mettre en place une serrure multipoints certifiée A2P afin de rendre inviolable la porte d’entrée qui est désormais blindée. Puisqu’il n’existe aucune norme à laquelle les tôles de blindage doivent se conformer, on doit surtout faire attention à la qualité de l’acier ainsi qu’à l’épaisseur du dispositif (2 mm ou 20/10e au minimum).

Si la porte est vitrée, alors son blindage consiste à remplacer sa vitre actuelle par des doubles, voire triple vitrage antieffraction répondant à la norme NF EN 356 (P6B, P7B ou P8B).

L’avantage du blindage tient au fait que cette solution est moins onéreuse que la pose d’un bloc-porte blindé. Avec le blindage, le propriétaire augmente la résistance de sa porte d’ entrée sans pour autant la remplacer. Cette solution est surtout conseillée si le domicile du propriétaire se trouve dans un immeuble de copropriété, dans une zone d’urbanisme protégée ou dans un lotissement. Le blindage de porte requiert également l’intervention d’un serrurier chevronné. Ce dernier s’assure que le système de blindage utilisé puisse dissuader les cambrioleurs et que la pose n’entraîne aucune faille de sécurité.

Pose d’un bloc-porte blindé : la solution la plus fiable du marché

Il s’agit de remplacer la porte d’entrée actuelle par un bloc-porte pourvu d’un revêtement en acier. Ce dernier répond aux contraintes liées à la résistance, aux agressions extérieures et à la corrosion, à l’isolation (thermique et phonique) et à l’étanchéité. Équipé d’une serrure multipoints A2P et ne formant qu’un avec l’encadrement, ce dispositif doit être certifié par le Centre National de la Prévention et de la Protection (CNPP). Ce dernier lui attribue la certification qui correspond à son niveau de résistance aux tentatives d’effraction :

  • bloc-porte blindé A2P BP1 (équipé d’une serrure multipoints A2P niveau 1) : résistance minimum de 5 minutes,
  • bloc-porte blindé A2P BP2 (équipé d’une serrure multipoints A2P niveau 2) : résistance minimum de 10 minutes,
  • bloc-porte blindé A2P BP3 (équipé d’une serrure multipoints A2P niveau 3) : résistance minimum de 15 minutes.

porte et ouvertures renforcées

En plus de rendre inviolable l’entrée de son domicile ou de son bureau, la porte d’entrée blindée est un excellent isolant thermique et phonique. Elle profite également d’une grande durée de vie du fait de sa résistance renforcée. Un bloc-porte blindé constitue aussi un atout esthétique puisque le propriétaire peut en personnaliser la finition et le design selon ses envies, sans pour autant sacrifier la sécurité de l’ensemble. Cet élément ne manquera pas alors de s’accorder au style du bâtiment, voire en devenir la pièce maîtresse.

Là encore, le propriétaire doit solliciter un serrurier expérimenté. En prenant en considération ses besoins et la configuration de son entrée, cet artisan l’oriente vers le dispositif le plus adapté et se charge de sa pose.

Sécurisez les autres ouvertures avec un volet roulant

Dans l’éventualité où le malfaiteur tenterait de s’introduire dans le bâtiment par les autres ouvertures (fenêtres, baie vitrée, porte-fenêtre…), car il n’est pas parvenu à compromettre la porte d’entrée, il ne faut surtout pas lui rendre la tâche facile. Il est dans ce cas pertinent de sécuriser chaque point d’entrée, outre la porte d’entre, avec un volet roulant. Ce dernier est composé de plusieurs lames articulées s’enroulant dans un coffre placé au-dessus de l’ouverture.

Qu’il soit manuel ou motorisé, ce dispositif fait office d’une barrière supplémentaire qui ne fera que décourager les cambrioleurs. Il se caractérise par sa robustesse et sa rigidité, deux qualités résultant de la grande solidité du matériau avec lequel sont conçues ses lames.

Un volet roulant peut en plus être associé à un système anti-crochetage, anti-soulèvement ou anti-arrachement particulièrement dissuasif. Selon les besoins du propriétaire ou son budget, ce dernier peut en tirer profit pour sécuriser sa porte d’entrée, et ce, bien que cette dernière ait déjà fait l’objet d’un blindage.

Avec l’aide d’un serrurier professionnel, le propriétaire peut facilement mettre la main sur le bon volet roulant et s’assurer que sa pose se fasse dans les règles de l’art.