L'essentiel pour construire une douche à l'italienne L'essentiel pour construire une douche à l'italienne

L’essentiel pour construire une douche à l’italienne

salle de bain pose douche italienne

Pour se sentir bien dans sa salle de bain, et rendre cette pièce moderne la douche à l’italienne est la solution et fait tout de suite a différence avec une douche basique. C’est une solution pratique et esthétique par excellence dans la salle de bains. Mais son installation est très technique et nécessite d’être informés sur certains points avant de se lancer dans ces travaux. Voici toutes les réponses aux questions essentielles qui peuvent vous passer par la tête avant la construction d’une douche à l’italienne.

Enterrer ou surélever le receveur ?

La première question technique importante concernant la douche: comment installer un receveur de la douche? Pour installer une douche à l’italienne fonctionnelle, il est indispensable de disposer d’une pente d’évacuation suffisante pour que l’eau s’écoule ainsi que d’un point de vidange très bas. S’il n’est pas possible d’obtenir cette pente la douche devra être surélevée.  Vous pouvez contourner cette limitation en installant une petite estrade pour poser la douche ou mettre en place une marche. Dans tous les cas, laissez avant tout votre salle de bains à un professionnel avant de vous lancer dans un projet de douche à l’italienne, afin d’être sûr que les paramètres (pente, le débit, taille des tuyaux) convient.

Les points à savoir sur l’étanchéité

 

L’étanchéité est le point à ne pas négliger pour une douche en particulier si vous installez une véritable douche à l’italienne bétonnée qui s’intégrera directement dans le sol. La mise en place d’un dispositif complémentaire est nécessaire : système d’étanchéité liquide (SEL), membranes d’étanchéité ou panneau à carreler. Le dernier est réservé au sol alors que SEL et membranes s’appliquent aussi bien au sol que sur les murs. Ne faites pas cette installation vous-même et confiez-la à un spécialiste qui saura choisir la bonne technique (cuvelage, chape hydrofuge, résine d’étanchéité avant la faïence…). Il existe beaucoup d’autre solutions comme les tuiles, enduits mais elles doivent être posées correctement pour résister en milieu humide.

 

 

Comment éviter les problèmes d’évacuation ?

 

Comme déjà mentionné, un bon calcul de la pente de la douche est indispensable pour éviter les débordements et l’eau stagnante. La norme pour permettre à l’eau de s’écouler est la pente de 2 cm par mètre entre la bonde et l’évacuation. Cependant, la pente est de 3 cm si une dalle avec des galets est posée car elle a la particularité de retenir l’eau. Il en est de même si la douche est posée avec deux pommeaux. Utiliser un panneau à carreler est très pratique, car la pente est déjà créée. Poser un rebord n’est pas nécessaire mais c’est la sécurité, en présence d’une pente insuffisante. De plus, il délimite l’espace en cas de l’absence de mur de  douche. Encore une fois les yeux conseille un professionnel vous permettra de déterminer la pente nécessaire pour une évacuation optimale en fonction de la configuration.

Avec ou sans cloisons : que choisir ?

mise en place douche italienne salle de bainUne autre question à se poser au moment de choisir sa douche : installer des murs est-il obligatoire ? Pour les douches à l’italienne extra-larges, supprimer ces derniers renforce l’impression d’espace. Dans les autres cas, elles sont indispensables pour éviter de ne pas transformer la salle de bain en piscine lors de chaque utilisation. Les parois maçonnées et carrelées sont courantes. Mais les parois en verre se fondent dans l’espace. Le traitement anticalcaire et anti-empreintes facilite l’entretien de verre. Pensez ces paramètres lors de choisir et de budgétiser vos parois de douche.

 

 

Choisir son système d’évacuation de l’eau

Le choix du système d’évacuation de votre douche est devenu technique et esthétique. Deux systèmes d’évacuation d’eau, caniveau et bonde, sont possibles. Le caniveau donne un côté esthétique à la douche. De plus, il facilite la pose des carreaux surtout si c’est de gros carreaux. Avec le caniveau, seulement une ou deux pentes sont nécessaires à l’encontre de quatre avec avec bonde, situé au centre du bac de douche. Toutefois, en, plus sa longueur (jusqu’à 100 cm)  importante, plus la durée d’évacuation de l’eau est grande. Le coût d’un caniveau est plus élevé qu’une bonde. Veuillez noter que cette dernière doit toujours être équipé d’un siphon à haut débit.

Quel coût pour une douche à l’italienne ?

 

La pose d’une douche italienne est complexe et nécessite des matériaux spécifiques. L’intervention d’un plombier ou d’un chef d’une salle de bain est quasi indispensable. Si la réalisation maçonnée reste un équipement de salle de bains relativement coûteux à mettre en œuvre (généralement entre 2000 et 5000 euros pour du clé en main), il existe des options plus économiques, telle que la pose d’un receveur extra-plat, ainsi, que les professionnels peuvent également vous offrir.

Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.nosartisansontdutalent.fr/lessentiel-construire-douche-a-litalienne/
Twitter
Visit Us